Le coup de pouce du mois de mai

La respiration 

 

La respiration est essentielle dans chacun de nos actes, tout au long de notre vie. En effet, l’oxygène est une source d’énergie indispensable pour mobiliser toutes les fonctions du corps. Si l’échange gazeux ne se fait pas correctement, soit trop peu d’oxygène soit trop de gaz carbonique, la cellule se dégrade.

 

La respiration pectorale 

 

C’est la respiration la plus répandue dans nos sociétés actuelles, celle des personnes stressées, angoissées. Les mouvements respiratoires sont courts, rapides et tout à fait involontaires. C'est le minimum requis pour les fonctionnements métaboliques. Cette respiration est importante si elle est bien pratiquée car elle va libérer toutes les émotions enfouies. 

 

La respiration ventrale ou abdominale 

 

Considérée comme la respiration naturelle, le ventre se gonfle grâce aux mouvements du diaphragme qu’il faut mobiliser de façon lente, ample et calme. Respirer par le ventre favorise la sérénité, masse les organes et les détoxifie, dénoue certaines tensions ou certains blocages, utilise la pleine capacité des poumons, calme les émotions. Elle est aussi utilisée en combat, dans les pratiques martiales... mais ce n’est pas une respiration idéale car incomplète. 

La respiration claviculaire 

La respiration claviculaire correspond à une respiration au niveau des épaules. C'est une hyperventilation préconisée lors de crise d’angoisse, cependant, elle est déconseillée pour les personnes stressées qui hyper-ventilent régulièrement ou manquant de souffle au moindre effort. Respirer aussi haut permet de “nettoyer” la partie supérieure des poumons, mais cela reste très peu utilisée. 

 

La respiration diaphragmatique 

Cette respiration est lente et profonde. Elle “nettoie” en profondeur les poumons en mobilisant simultanément le ventre et le thorax. L'activation du système nerveux via cette respiration est très bénéfique surtout chez les personnes anxieuses et diminue les tensions artérielles ainsi que le rythme cardiaque et détend les muscles. 

La respiration complète 

C’est le but à atteindre. La respiration complète utilise tout à la fois la respiration claviculaire, pectorale, diaphragmatique et abdominale dans ce sens sur l’expiration et en sens inverse sur l’inspiration. La respiration complète a tous les bénéfices des précédentes. 

Exercice sur la respiration ventrale 

Une main posée sur le ventre, inspirez profondément par le nez en gonflant votre ventre sans que votre souffle ne monte au niveau du thorax. 

 

À la fin de l’inspiration, bloquez votre souffle 2 à 3 secondes. 

 

Expirez lentement par la bouche tout en contractant vos abdominaux afin de faire sortir un maximum d’air. 

 

À la fin de l’expiration, marquez de nouveau une pause de 2 à 3 secondes. Inspirez de nouveau comme précédemment. 

 

Faîtes autant de séries que désiré. 

Rendez-vous au prochain coup de pouce !

© 2019  SHIATSU T.A.O GIE RCS Reims 887 953 099

  • Facebook Reims SHIATSU TAO