Le Jing rénal

KUN

"Sur les fesses épuisées, auprès d'une souche dépouillée, rentré dans un val retiré et solitaire, trois ans sans visites" Yi Jing

En cette période particulière, nous avons, pour beaucoup d’entre nous, dû réadapter nos activités sportives et repenser nos habitudes alimentaires. 

Certains ont passé sereinement cette période, pour d’autres, cela a été plus difficile. Dans tous les cas, le corps autant que l’esprit, ont été malmenés par divers manques ou excès. 

Ainsi, avoir été confinés dans un même espace avec des activités restreintes a pu mettre en relief des éléments de la vie que l’on ne voyait pas jusque-là ou qui étaient refoulés.  

Remises en question, ressassement de situations, peurs, angoisses, impatience de se remettre en action et d’être ainsi de nouveau maître de sa vie...  

Tous ces bouleversements ont agi sur l'ensemble du corps causant bien souvent des désagréments divers (troubles du sommeil, troubles de la digestion, …). 

En énergétique orientale, les émotions affectent le bon fonctionnement des organes qui leur sont associés (la peur : le Rein, le ressassement : la Rate, la colère : le Foie, la tristesse : le Poumon, l’euphorie : le Coeur). 

Avoir une activité physique intense ou, au contraire, inexistante, manger trop ou trop peu, fatigue le Jing rénal. Considéré comme l’énergie vitale, le Jing est transmis par les parents durant la conception et s’entretien par une bonne hygiène de vie (via une alimentation variée et équilibrée, une activité sportive régulière, une respiration complète, ...).  

En énergétique orientale, le Jing rénal se trouve dans la zone des reins. C’est donc ce méridien qui sera fortement sollicité tout au long de notre vie. 

Pour maintenir l’équilibre du méridien du Rein, une des solutions est d’adapter son alimentation car la saveur salée est, en petite quantité, ce qui vient nourrir le méridien.

 

Mais, comme déjà vu, en énergétique orientale, la bonne alimentation réside dans l’équilibre des saveurs

Par ailleurs dans le cadre d’un dérèglement du cycle naturel du TAO, le Yang du Rein peut être affecté par un vide de Yang de la Rate, son Yin quant à lui peut diminuer en fonction de celui du Foie.  

De manière générale en dehors du méridien du Rein, ceux de la Rate et du Poumon seront aussi à équilibrer tout au long de l’année. 

 

Les 5 points shu antiques du Rein 

R1 - YONGQUAN (Shu 1) : 

Dans le creux à la jonction du tiers antérieur et du tiers moyen de la voûte plantaire. 

R2 - RANGU (Shu 2) : 

En avant et au-dessous de la malléole interne dans un creux au bord antéro-inférieur du scaphoïde tarsien. 

R3 - TAIXI (Shu 3) : 

A mi-distance du sommet de la malléole interne et du tendon d’Achille. 

R7 - FULIU (Shu 4) : 

A 2 cun au-dessus de R3, sur le bord antérieur du tendon d’Achille. 

R10 - YNGU (Shu 5) : 

A l’extrémité interne du creux poplité, entre les 2 tendons. 

Rendez-vous au prochain coup de pouce!

© 2019  SHIATSU T.A.O GIE RCS Reims 887 953 099

  • Facebook Reims SHIATSU TAO